Lun-Ven, 09:00 – 12:00 Horaires de bureau

Actualités

Credit Suisse disparaît, pas les personnes!

Acquisition de CS/UBS, ASEB, Banques

Nouvelles de l'ASPBP

Maintien de la plupart des emplois en Suisse

L’annonce d’aujourd’hui marque la fin d’une époque : en Suisse aussi, Credit Suisse sera entièrement intégré à UBS et disparaîtra avec le temps en tant que marque et en tant que nom. Toutefois, les milliers de collaborateurs qui travaillent depuis de nombreuses années avec passion et engagement pour Credit Suisse, demeureront.
Depuis le 19 mars 2023, l’ASEB demande le maintien d’un maximum d’emplois et une restructuration socialement équitable, échelonnée sur plusieurs années. Au cours des derniers mois, l’ASEB a mené d’intenses négociations. Aujourd’hui, UBS présente son programme de restructuration. En Suisse, quelque 3’000 collaborateurs sont concernés et bénéficieront d’un bon plan social. Du fait que cette restructuration s’étendra sur plusieurs années, l’UBS assume sa responsabilité sociale. Cela n’atténue en rien les destins individuels. L’ASEB accompagnera le processus et soutiendra les personnes concernées également là où c’est nécessaire.

Processus d’intégration équitable et transparent et égalité de traitement

L’ASEB exige que les 37’000 collaborateurs des deux établissements en Suisse soient traités de manière juste et égale durant le processus d’intégration, selon le principe du « best-of-both ». Depuis juin 2023 déjà, les plans sociaux d’UBS et du CS, ainsi que les prestations complémentaires annoncées, sont mis en œuvre grâce à l’engagement fructueux des deux commissions du personnel.

Débat politique autour de la place financière suisse – pas de surréglementation

L’ASEB suivra de près le futur débat politique autour de la nouvelle grande banque UBS. Pour l’association, les collaborateurs doivent se trouver au centre des préoccupations. « Nous ne devrons pas évoquer uniquement les chiffres et les lois, mais aussi les personnes. Ces derniers mois ont été difficiles et exigeants pour tous, et en particulier pour les collaborateurs ainsi que pour les commissions du personnel des deux grandes banques », atteste Natalia Ferrara, directrice de l’ASEB. C’est pourquoi, l’ASEB portera un œil critique sur les nouvelles réglementations en reflétant le point de vue des collaborateurs. « Il faut une mise en œuvre cohérente des réglementations et non de mauvaises lois », précise l’avocate.

Valeurs suisses

La place financière est très importante pour le marché du travail suisse. Son développement a des répercussions sur l’ensemble de l’économie et, par conséquent, sur tous les emplois dans notre pays. Pour Natalia Ferrara, les valeurs suisses se trouvent au cœur de ce processus : «UBS doit rester une banque suisse, elle doit incarner et vivre les valeurs suisses. La tradition d’un partenariat social sain, qui prévaut depuis plusieurs dizaines d’années, en fait partie. Même en cas de divergences d’opinion, nous devons nous mettre d’accord, dans l’intérêt des collaborateurs.»

Contact

Natalia Ferrara, Directrice, e-mail natalia.ferrara@aseb.ch
Nous sommes volontiers à disposition pour une interview.

Association suisse des employés de banque

L’Association suisse des employés de banque (ASEB) porte depuis plus de 100 ans la voix des collaborateurs du monde bancaire et financier en Suisse. C’est un partenaire social reconnu dans la branche et elle est signataire de deux CCT, à savoir la Convention relative aux conditions de travail du personnel bancaire (CPB) et la Convention sur la saisie du temps de travail (CSTT).