Pour une véritable égalité - journée d’actions, 14 juin 2019

Parlez

à vos collègues de l’égalité !

Portez

un vêtement fuchsia comme signe de soutien ! Nous sommes heureux de vous offrir un foulard.

Envoyez

nous une photo de vous ou de vos collègues portant le foulard ou vêtu*es de couleur fuchsia et venez au rassemblement de Genève le 14 juin.

Envoyez-nous votre photo

078 628 27 22

Manifestation - 14 juin 2019

Commandez un foulard & des flyers

à guichets fermés

Les revendications de l’ASEB

1. Equilibre en vie privée et vie professionnelle

L’industrie bancaire est en pleine restructuration au niveau mondial. Les besoins de la société et des employé*es ont également sensiblement changé. L’économie – en particulier le secteur financier – doit donc se concentrer davantage sur les besoins des employé*es et offrir des conditions-cadres favorisant un sain équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Nous demandons :

  • Des emplois intéressants à temps partiel pour les femmes et pour les hommes –dans tous les secteurs et à tous les niveaux
  • Des conditions-cadres équitables pour le personnel travaillant à temps partiel (en particulier concernant les heures supplémentaires, le temps de travail effectif et les assurances sociales).
  • Des structures favorables aux familles dans les entreprises et des allocations familiales pour tous les parents.
  • Des emplois assurés après le congé maternité.
  • Des offres de crèches adaptées aux besoins des parents.
  • Des opportunités de travail à domicile à des conditions correctes.

2. Plus de femmes dans les postes de direction

Les femmes constituent une réserve de main d’œuvre négligée par les banques. Malgré de très bons programmes de formation et de soutien interne, la proportion de femmes occupant des postes d’encadrement dans le secteur bancaire reste inférieure à celle d’autres branches.1 La diversité en général et en particulier l’augmentation de la proportion de femmes dans les instances dirigeantes est un avantage économique, car la participation accrue des femmes dans les organes de direction accroît également le succès de l’entreprise.


Nous demandons :

  • Au moins 35% de femmes dans les organes dirigeants.
  • La possibilité d’exercer des fonctions de cadres et de direction également à temps partiel.
  • L’égalité de traitement lors de la distribution des portefeuilles de tâches.

3. Un salaire égal pour un travail égal

Selon l’Office fédéral de la statistique, les écarts salariaux sont plus élevés dans le secteur des services financiers que dans beaucoup d’autres branches.3 Et il y a également de grandes différences dans les bonus. L’enquête sur les salaires de l’ASEB montre que les employés sont souvent insatisfaits du bonus parce que les critères d’attribution ne sont pas clairs. En outre, il y a une méfiance générale et un environnement de travail médiocre lorsque les employés soupçonnent que leurs collègues gagnent plus qu’eux.


Nous demandons :

  • Des analyses salariales reconnues et contrôlées.
  • Une transparence générale des salaires.