Un plan social négocié avec succès

19. August 2014

Standard Chartered Bank a annoncé la fermeture de sa filiale en Suisse pour 2015. Bien que ne bénéficiant pas de la soumission à la Convention relative aux conditions de travail des employés de banque CPB, les employés ont sollicité l’aide de l’ASEB. Lors d’une assemblée du personnel tenue dans la banque à laquelle une majorité du personnel a participé, l’ASEB a été officiellement mandatée de représenter les employés et de négocier un plan social. Légitimée aussi bien par l’adhésion massive des employés que par la mandat de l’assemblée, l’ASEB a été reconnue par la direction de la banque comme partenaire de négociations. Celles ont été menées par Clément Dubois, notre responsable régional, et une représentation élue du personnel. La direction a rapidement accepté d’améliorer substantiellement l’offre de plan social initial. Le personnel invité en assemblée a pris connaissance du résultat des négociations et l’a accepté à l’unanimité.
Par son intervention, l’ASEB a non seulement fait bénéficier les employés de Standard Chartered Bank de ses compétences et de son expérience en matière de restructurations, mais elle a pu répondre aux craintes et questions suscitées par la fermeture et les licenciements qui en découleront.
Vade-mecum en cas de restructuration
L’ASEB a rédigé un vade-mecum en cas de licenciements collectifs, de fusions ou de restructurations. Il est le résultat de son expérience dans différentes restructurations qui ont eu lieu ces deux dernières années. Il a été soumis aux présidents de commissions du personnel des banques qui ont dû faire face à des licenciements collectifs afin de tenir compte aussi de leur réalité.
Les membres de l’ASEB peuvent commander le vade-mecum gratuitement au secrétariat par mail info@aseb.ch> ou par tel 0848 000 885.