Vente de Lloyds à UBP: plus de 200 licenciements annoncés et un plan social insuffisant

22. August 2013

Suite à la pression massive du personnel de Lloyds, des négociations pour un plan social ont démarré le 19 juillet 2013. Les directions d’UBP et de Lloyds étaient représentées à chaque séance. Après 5 réunions, étant donné la position des représentants des banques, la délégation des salariés a décidé de présenter au personnel le résultat des négociations du plan social de Lloyds. Celui-ci comporte des améliorations sensibles par rapport au projet initial présenté par les banques, en particulier pour les personnes bénéficiant d’une retraite anticipée et pour les salariés avec enfants à charge. Lors de trois assemblées tenues à Eysin, Genève et Zurich les 15 et 16 août, le personnel a jugé ces améliorations insuffisantes et demandé la réouverture des négociations. Avec une indemnité maximale totale correspondant à une année de service, le projet en l’état est en effet particulièrement défavorable aux employés avec des revenus moyens et inférieurs, qui ont en partie de très longues années de service chez Lloyds et dont nombre d’entre eux auront beaucoup de peine à retrouver un nouvel emploi. D’autres points doivent aussi être améliorés pour tenir compte des situations de vie difficile causées par ces licenciements.
Les deux banques ont pris note de la détermination de ses employés et annoncent une prochaine séance de négociations pour le vendredi 23 août.